Le bilan patrimonial, son fonctionnement et utilité

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le bilan patrimonial est la photo de la situation patrimoniale d’un individu à une date précise. Il est réalisé par un conseiller en gestion de patrimoine. Ce professionnel du droit et de la finance va effectuer un audit de la situation patrimoniale de son client pour en déterminer les forces et les faiblesses. L’objectif du bilan patrimonial est de permettre au professionnel de réaliser des préconisations sur mesures, c’est à dire qui prennent en compte la situation et les objectifs du client.

Qu’est-ce qu’un bilan patrimonial ?

Dans le bilan patrimonial d’une personne, plusieurs aspects de sa situation sont repris :

–          Les objectifs patrimoniaux de cette personne

–          Sa situation familiale : âge, situation conjugale, nombres d’enfants, régime matrimonial…

–          Sa situation professionnelle et celle des autres membres du foyer fiscal : professions, statuts, rémunérations…

–          Sa situation patrimoniale : biens immobiliers, actifs financiers, dettes, donations effectuées…

–          Sa situation fiscale : impôt sur le revenu, impôt de solidarité sur la fortune (ISF), défiscalisations réalisées

–          Établir un budget prévisionnel afin de la capacité d’épargne du foyer

Chacun de ces éléments est indispensable, car la situation patrimoniale d’un individu ne peut s’apprécier que dans son ensemble.

Le bilan patrimonial est souvent annoncé comme étant gratuit, mais ce n’est jamais totalement vrai. Le premier bilan qui est un résumé de l’audit réalisé est certes gratuit, mais pour connaitre les préconisations d’optimisation du gestionnaire de patrimoine, il faudra payer des honoraires variables en fonction du travail réalisé.

Quel est l’objectif d’un bilan patrimonial ?

Disposant de tous les éléments cités précédemment, le conseiller en gestion de patrimoine sera en mesure de proposer une stratégie patrimoniale adaptée à la situation de son client.

Cette stratégie sera orientée à partir des différents objectifs patrimoniaux définis. Elle tiendra compte de tous les éléments contenus dans le bilan patrimonial.

Le bilan patrimonial n’est donc pas une fin en lui-même, mais plus un outil permettant de faire ressortir les forces et les faiblesses de la situation patrimoniale d’un individu. À partir de cette analyse, une stratégie d’optimisation adaptée à cette situation et aux objectifs définis pourra être mise en place.

La réalisation du bilan patrimonial

Le bilan patrimonial se réalise généralement en deux temps. Lors d’un premier rendez-vous le gestionnaire de patrimoine va recueillir l’ensemble des informations utiles pour son analyse. Il va ensuite les étudier pour pouvoir présenter les résultats de son travail lors d’un second rendez-vous.

Lors de la réalisation du bilan patrimonial, définir des objectifs précis est primordial. En effet, c’est en se basant sur ces derniers que le conseiller en gestion de patrimoine établira ses préconisations.

Les principaux objectifs patrimoniaux rencontrés sont les suivants :

–          Se constituer un patrimoine

–          Développer son patrimoine

–          Dégager des revenus complémentaires

–          Optimiser sa situation fiscale

–          Optimiser la transmission de son patrimoine

–          Protéger les membres de sa famille ou autres

–          Se constituer une épargne

–          Anticiper sa retraite

Il en existe de nombreux autres. Ces différents objectifs peuvent s’additionner et même se hiérarchiser.

Les notions de profil d’investisseur et d’horizon d’investissement sont également des éléments qu’il est nécessaire de prendre en compte. Le profil d’investisseur établit l’aversion au risque de l’individu, ce qui permettra par la suite d’adapter les préconisations. De même, les produits d’investissement envisageables seront bien différents en fonction de l’horizon d’investissement. Par exemple, un investissement immobilier n’est adapté que pour un investissement sur le long terme (10/15 ans minimum).

Les éléments abordés dans le bilan patrimonial

La situation familiale

La situation familiale de l’individu doit apparaître dans le bilan patrimonial, car elle influe directement sur les solutions qui seront envisageables ou non.

Par exemple, la mise en place d’une stratégie d’optimisation de succession ou de protection du conjoint survivant sera différente s’il s’agit de la succession d’une personne mariée sous le régime de la séparation, ou s’il s’agit de la succession d’une personne mariée sous le régime de la communauté universelle.

De même, il est important de prendre en considération si tel est le cas le présence d’enfants d’un précédent mariage.

Situation professionnelle

La situation professionnelle tient aussi une place importante dans le bilan patrimonial.

Par exemple, selon le statut professionnel (profession libérale, salarié, cadre…) le régime de retraite applicable diffère.

De même, une personne active, mais qui souhaite prendre une retraite anticipée dans un futur proche n’aura pas les mêmes besoins que s’il avait voulu poursuivre sa carrière jusqu’à l’âge légal.

Situation patrimoniale

Il s’agit de dresser un inventaire des tous ce que possédé la personne, aussi bien l’actif (biens immobiliers, actions, meubles, voitures…), que le passif (crédits en cours).

Situation fiscale

Elle concerne principalement l’impôt sur le revenu (tranche marginale d’imposition) et l’ISF. Ces informations sont indispensables notamment lors du choix des solutions d’investissement.

Une personne ayant une tranche marginale d’imposition à 41% aura généralement intérêt à privilégier des produits dont le rendement ne sera pas imposé selon sa TMI. Une personne soumise à l’ISF pourra chercher à diminuer son assiette taxable.

Budget prévisionnel

Le budget prévisionnel s’établit en comparant le train de vie de l’individu et ses revenus. Il permet de définir sa capacité d’épargne.

Cette capacité d’épargne s’avèrera utile, notamment dans le cadre de la création d’une stratégie de création patrimoine ou de complément retraite.

Pour conclure sur le bilan patrimonial

Pour sélectionner les préconisations les plus adaptées, le conseiller en gestion de patrimoine tiendra compte de l’ensemble des éléments du bilan patrimonial. Chacun de ses conseils s’intègrera dans une stratégie globale destinée à répondre aux besoins et aux attentes de ses clients.

BESOIN D'UN CONSEIL PATRIMONIAL ?

Utilisez ce formulaire pour poser vos questions, réponse en 24H sans engagement.