Diminuez vos impôts dans l’urgence !

Plus que quelques semaines avant la fin de l’année, mais il est encore possible de diminuer votre imposition. Vous n’avez plus assez de temps pour investir dans de l’immobilier  en direct, toutefois certains placements sont encore accessibles.

Il s’agit de l’investissement dans :

  • des Groupements Forestiers,
  • des PME  via des FIP ou FCPI,
  • des contrats de retraite PERP, MADELIN, ARTICLE 83,
  • des SCPI Fiscales : Malraux, Duflot, Déficit Foncier

N’hésitez pas à vous servir du formulaire pour interroger nos gestionnaires de patrimoine si vous souhaitez en savoir plus.

Le Groupement Forestier ou GFF : réduction d’IR de 18%

Investir dans des parts de GFF c’est acheter des parts d’une société ayant pour activité l’acquisition et la gestion de domaines forestiers. Cet investissement ouvre droit à plusieurs avantages fiscaux.

  • Une réduction d’IR de 18 % du montant de l’investissement plafonné à 1026 €   pour un célibataire et  2052 € pour un couple.
  • En matière de transmission, la valeur des parts d’un groupement forestier n’est comptabilisée que pour 25 % de la valeur réelle. De plus, la doctrine fiscale admet l’application d’une nouvelle décote de 20%.

La réduction d’imposition doit être accompagnée d’un engagement de conservation des parts de 8 ans. Pour bénéficier de l’abattement de 75 % sur une transmission, le donateur doit détenir les parts depuis plus de 2 ans.

En savoir plus sur les groupements forestiers

Investissez dans des PME (FCPI ou FIP), défiscalisez de 18% à 38%

Il s’agit ici d’investir dans des sociétés qualifiées d’innovantes (FCPI) ou dans des PME locales (FIP).

Cet investissement ouvre droit à une réduction d’impôt :

  • de 18 %  à 38% du montant de la souscription pour les FIP. La réduction d’impôt accordée est plafonnée de 2160 € à 4560 € pour un célibataire,  et de 4320 à 9120 € pour un couple.
  • de 18 % pour les FCPI, avec une réduction d’impôt maximale de 2160 € pour une personne seule et 4320 € pour un couple.

Ce type d’investissement entraine une durée d’immobilisation d’environ 10 ans et comporte des risques de pertes en capital.  En cas de plus-values, l’investisseur bénéficie d’une exonération totale d’imposition sur ces dernières (hors prélèvements sociaux).

PERP, MADELIN, ARTICLE 83 : préparez la retraite et diminuez vos impôts

Ces contrats sont utilisés pour la constitution d’une rente en vue de la retraite. Le capital épargné est bloqué jusqu’au départ en retraite ou l’investisseur pourra choisir entre la perception d’une rente viagère ou, la perception de 20% de la valeur du contrat en capital et le reste en rente viagère.

A qui s’adresse ces contrats ?

  • Le PERP s’adresse à tous
  • Le MADELIN est réservé aux travailleurs non-salariés (TNS)
  • L’ARTICLE 83 est destiné aux salariés d’une entreprise

Les sommes épargnées sur ce contrats sont en partie déductibles des revenus :

  • Pour le PERP et l’ARTICLE 83 à hauteur de 10% des revenus professionnels, avec un maximum de 30.432€ en 2017
  • Pour le MADELIN : au maximum 10 % du plafond de la Sécurité Sociale de 39228€ en 2017 + un quart de la part du revenu située entre ce plafond et 8 fois ce plafond.

L’avantage fiscal accordé par le PERP et le MADELIN est particulièrement intéressant pour les personnes situées dans les dernières tranches d’imposition.

L’ARTICLE 83 permet aux salariés de créer un revenu complémentaire pour la retraite en partie financer par les avantages fiscaux et l’entreprise.

Les SCPI fiscales : immédiat et sans contraintes

On compte principalement trois sortes de SCPI fiscales dont le fonctionnement dépend de la loi dont elle porte le nom :

  • Les SCPI Pinel  : 18 % du montant de l’investissement réparti sur 9 ans dans la limite de 300 000 € d’investissement par foyer fiscal.
  • Les SCPI Malraux : une réduction d’impôt en « one shot » comprise entre 18 % et 20 % de l’investissement.
  • Les SCPI Déficit Foncier : Le déficit créé par la SCPI sera déduit des revenus fonciers du contribuable, si les revenus fonciers ne sont pas suffisants pour absorber le déficit, le reliquat sera imputé sur les revenus globaux à hauteur de 10 700 euros et reportables sur 10 ans.

Les avantages des SCPI fiscales

Ce type d’investissement est accessible à tous, généralement le ticket d’entrée se situe autour de 5 000 €. La gestion est entièrement déléguée, le souscripteur n’a à s’occuper ni de la sélection des lots, ni de leur mise en location, ni de leur entretien. Les risques sont mutualisés, et le souscripteur ne risque pas de perdre le bénéfice de sa réduction d’impôt sous prétexte qu’il ne trouve pas de locataire ou qu’il n’a pas respecté certaines obligations légales.