Chute de l’euro : vers quelles monnaies se tourner ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Une étude de Natixis publiée en juin 2012 cherche à déterminer vers quelles monnaies se tournent les acteurs du marché lorsque l’euro subit des périodes de défiances. Ce rapport observe les corrélations entre la monnaie européenne et 11 devises : dollar, livre sterling, yen, yuan, Franc suisse, dollar canadien, dollar australien, couronne suédoise, real brésilien, roupie indienne, rouble russe. Voici les résultats.

Euro comparé aux 11 devises

La première observation est d’ordre général. La question posée est : lorsque l’euro se déprécie, quelles devises s’apprécient plus que la moyenne ?

 

elasticite-eur-devise

Les résultats indiquent que les 4 devises profitant le plus de la dépréciation de l’euro sont : le yen, le yuan Renminbi (RMB), le dollar australien, le franc suisse.

Euro comparé au dollar US

Ici, la question posée est la suivante : lorsque l’euro chute par rapport au dollar, quelles devises s’apprécient plus  ?

 

elasticite-eur-dollar

Seuls le yen et le yuan ont une élasticité supérieure à 1 donc s’apprécient lorsque l’euro chute par rapport au dollar.

Comment investir sur le yuan ou le yen ?

  • Yuan

Acheter directement du yuan n’est possible que par l’intermédiaire d’une banque et via l’utilisation de contrats « forwards » anticipant une appréciation de la monnaie de l’ordre de 4 à 5%. Il faudra dès lors que l’appréciation réelle soit supérieure pour commercer à en tirer un gain.

Mais il est également possible de diversifier ses investissements en Yuan par l’utilisation des fonds :

Allianz Renminbi Currency qui est un fonds uniquement investi dans la monnaie chinoise via des comptes de dépôts. Les gains éventuels sont directement dépendants du rapport entre la devise de référence de l’investisseur et le yuan.

HSBC GIF RMB Fixed Income qui en plus de placements sur des comptes de dépôts, offre aux investisseurs la possibilité d’être présent sur le marché obligataire libellé en Yuan. La rémunération éventuelle est donc double : via l’appréciation de la monnaie, comme par le biais des rendements obligataires.

  • Yen

Investir sur le yen est beaucoup plus aisé. Certains courtiers proposant des comptes multidevises offrent la possibilité de transformer ses euros en quelques clics.

Il existent également des fonds obligataires tels que :

Parvest Bond JPY uniquement investit en obligations souveraines Japonaise, et ayant une performance annualisée sur 5 ans de 14.12 %

UBS (Lux) Bond Fund – JPY englobant cette fois des titres obligataires privés de qualité « investment grade » ( de AAA à BBB-). Sa performance annualisée sur 5 ans et de 13.92%.

En conclusion

L’observation faite par Natixis est que seuls le yen et yuan sont réellement optimaux lorsqu’il s’agit de trouver une monnaie de substitution à l’euro dans des périodes de défiances. Cependant, jouer l’évolution des monnaies est une activité hautement spéculative qui doit se faire avec beaucoup de précautions. En cas de doutes, il ne faut pas hésiter à s’adresser à un professionnel.

Source : Quelles sont les devises substitués à l’euro ?

BESOIN D'UN CONSEIL PATRIMONIAL ?

Utilisez ce formulaire pour poser vos questions, réponse en 24H sans engagement.