Assurance emprunteur irrévocable, le graal des non-résidents

Tous les non-résidents désirant contracter un crédit immobilier en France le savent, trouver une assurance emprunteur peut relever du parcours du combattant. Les réseaux classiques restent souvent sans réponse ou proposent des solutions inadaptées. Pourtant, 85 % des transactions des biens immobiliers de prestige à Paris sont achetés par des non-résidents. C’est donc un marché qui a bien besoin d’ offres spécifiques, ce qui est maintenant chose faite.

Pourquoi l’assurance emprunteur est le plus souvent obligatoire

L’assurance emprunteur permet de garantir à la banque ayant octroyé le crédit que le remboursement de ce dernier sera effectué en cas de décès ou de perte d’autonomie.

Pour l’emprunteur c’est la garantie en cas de problème de ne pas transmettre à sa famille une dette importante qu’elle ne serait pas en mesure de pouvoir acquitter.

L’emprunteur est libre de choisir son assurance

Depuis la loi Lagarde, tout emprunteur peut souscrire une assurance individuelle de prêt sans subir une majoration du taux de crédit proposé.

C’est une évolution majeure dans la mesure où pouvoir faire jouer la concurrence permet de réaliser d’importantes économies sur un poste qui peut représenter jusqu’à 30 % du cout total d’un crédit. Mais, l’économie réalisée n’est pas le seul paramètre jouant en faveur du contrat individuel.

Les limites de l’assurance de groupe

Les assurances proposées par les établissements bancaires sont des assurances dites « de groupe ». Ce type d’assurance repose sur une mutualisation des risques : tous les souscripteurs d’un groupe se voient proposés la même assurance au même tarif, l’assureur se couvrant des risques pris sur ses mauvais clients en pénalisant ses bons clients.

Lors de la vie du contrat, le cout de l’assurance de groupe peut évoluer si le niveau de risque du groupe augmente, ou si la situation particulière de l’assuré change.

Ainsi, tout changement dans les habitudes de l’assuré, tel que par exemple la pratique d’un sport à risque, doit faire l’objet d’un signalement à l’assureur. Ce dernier estimera par la suite si une révision du contrat est nécessaire.

En cas de non-signalement, l’assureur pourra se dédouaner des garanties initialement couvertes. En d’autres termes, il sera en position de ne pas honorer les engagements pris à la souscription. Une situation potentiellement désastreuse pour l’assuré !

L’assurance individuelle, un outil sur mesure pour les non-résidents

Un contrat individuel est souscrit hors de l’établissement bancaire octroyant le crédit, on parle de délégation d’assurance. C’est une solution sur mesure qui va prendre en compte les caractéristiques propres à chaque souscripteur au moment de la signature : âge, état de santé, profession …

L’irrévocabilité, le Graal de l’assuré non-résident

Une des caractéristiques majeures du contrat individuel est son irrévocabilité.

C’est uniquement la situation de l’assuré au moment de la souscription qui est prise en compte. En d’autres termes, quelles que soient les changements qui pourraient survenir par la suite dans la vie de l’assuré, le contrat et sa tarification ne pourront pas être remis en cause. Un avantage majeur, surtout pour les non-résidents qui doivent souvent faire face à des changements majeurs dans leurs vies !

Pour garantir l’irrévocabilité, l’essentiel est d’être parfaitement transparent sur sa situation actuelle et future connue au moment de la signature, si cette formalité est respectée le contrat, sa tarification,  et ses garanties deviennent irrévocables.

Exemple d’assurance pour les non-résidents

Certains assureurs proposent des solutions extrêmement concurrentielles aux personnes se trouvant dans des situations atypiques. Ainsi, une compagnie internationale très connue propose aux non-résidents :

  • Assurance emprunteur individuelle couvrant les risques de décès et de perte d’autonomie
  • Assurance portant sur le financement d’un bien situé en France ou à l’étranger, à partir du moment où la banque est française ou monégasque
  • Prêt souscrit par une personne française ou étrangère
  • Possibilité de souscrire jusqu’à 90 ans en âge de fin de prêt
  • Capital assuré jusqu’à 50 millions d’euros
  • Assurance possible même en cas de risque aggravé de santé
  • Formalités médicales réalisables dans le pays de résidence, quel que soit le pays
  • Coût des examens médicaux pris en charge par l’assureur
  • Pas de majoration tarifaire pour les résidents en Europe, Amérique du Nord, Australie, Japon, Nouvelle-Zélande, Hong Kong, Singapour
  • Une étude tarifaire personnalisée pour les autres pays
  • Documents traduits dans la langue du souscripteur

Cette compagnie se différencie des autres assureurs en prenant compte tous les dossiers qui lui sont présentés, quel que soit le pays de résidence de l’emprunteur, ou sa situation personnelle. La gestion des problématiques des non-résidents est une de leurs spécialités.

En conclusion

La délégation d’assurance est essentielle pour les non-résidents désirant souscrire un prêt bancaire. Elle permet de garantir grâce à l’irrévocabilité que l’assuré sera toujours couvert  à un prix fixe quel que soit les changements qui pourraient intervenir dans sa vie.  Dans cette optique, certains contrats sortent du lot en proposant, en plus d’une tarification le plus souvent avantageuse, la possibilité de réaliser l’ensemble des formalités médicales dans le pays de résidence du futur assuré. Dans tous les cas, il est important de faire la demande de plusieurs devis pour les comparer, n’hésitez pas à interroger nos courtiers.

Quelle assurance emprunteur pour votre projet immobilier ?

Compléter le formulaire pour contacter nos gestionnaires de patrimoine.

RECEVOIR NOS OFFRES

Complétez le formulaire pour être mis en contact avec l’auteur de l’article, gestionnaire de patrimoine indépendant.

*


Laisser un commentaire